Préfon publie les frais du PER Préfon-Retraite au format défini dans l’accord de place.

Dans le prolongement des recommandations de la présidente du CCSF, le Gouvernement a réuni au sein d’un accord de place plusieurs associations professionnelles du secteur financier, qui s’est attaché à définir notamment un tableau de présentation des frais des PER. Préfon fait le choix d’anticiper la mise en œuvre de cette mesure en publiant les frais du PER Préfon-Retraite au format demandé dès maintenant, sans attendre l’échéance fixée au 1er juin 2022.

Pour permettre une véritable comparaison entre les plans épargne-retraite (PER) à travers la transparence des frais, une présentation harmonisée est clef. C’est ce que vise le contenu de l’accord de place conclu le 2 février dernier autour de Bruno Le Maire, à travers un tableau récapitulatif devant être mis à disposition sur les sites internet et dans les espaces dédiés aux personnes détenant un PER. Cette innovation fait suite au rapport rendu au ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance par Corinne Dromer, présidente du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) en juillet 2021.

Le rapport estimait entre autres que les postes de frais étaient nombreux et faisaient l’objet d’une information trop peu lisible. Le manque d’informations relatives aux frais sur les sites internet des établissements était souligné, tout autant que l’absence de transparence sur les frais de gestion pris dans leur ensemble (frais de gestion du contrat et frais de gestion du support). Cette faible transparence limitait selon la présidente du CCSF les possibilités, pour un prospect, de comparer aisément les différentes offres. Face à ce constat, elle défendait un accès facilité, sur Internet, à l’information concernant les frais afférents et sur le cumul des frais annuels sur l’encours, ce qui n’empêche pas au demeurant la tenue d’échanges plus spécifiques avec un conseiller.

Préfon avait rendu compte de ces recommandations à la fin de l’été et salué la volonté du ministre, exprimée à la fin du mois de septembre dernier, de renforcer la transparence en matière de frais, en établissant par la même occasion un premier comparatif entre les frais pratiqués par le régime Préfon-Retraite et la moyenne des PER telle qu’établie dans le rapport de la présidente du CCSF (reproduit ci-dessous.

n

Moyenne des PER (rapport CCSF)

Préfon-Retraite (au 1er janvier 2022)

Frais sur versements

3,18%

2,05%

Frais sur encours

Fonds en euros : 0,87%
Fonds euro-croissance : 0,83%
Unités de compte : 0,85%

Plafond à 0,60%
+ 0,06% (fonction des résultats)

Frais de gestion sur fonds (rapportés à l’encours)

Fonds actions : 1,90%
Fonds obligataires : 1,1%

Par construction, un PER entièrement mutualisé comme Préfon-Retraite ne pratique pas de frais liés à la gestion de fonds d’investissement.

Depuis longtemps, l’association est attentive à ce que la structure des frais du régime Préfon-Retraite soit la plus juste et la plus équilibrée possible au vu de ses caractéristiques de mutualisation complète et de garantie de la valeur des rentes dès la cotisation. Alors même que ces caractéristiques de sécurité ne peuvent être offertes par d’autres PER, pour chaque poste de frais, Préfon-Retraite se situe sous la moyenne des PER étudiés. Cela conforte son modèle original de complémentaire retraite construite par et pour les agents de la fonction publique, pleinement géré dans leur intérêt.

Le récapitulatif des frais issu de l’accord de place se présente comme suit :

frais PER Préfon

Haut de page