Diversifier mes revenus à la retraite

L’assurance vie est un contrat d’épargne idéal pour préparer sa retraite. En complément d’un Plan Epargne Retraite (Préfon Retraite), il permet d’avoir toutes les cartes en main pour répondre au mieux à ses besoins au moment de la retraite tant sur le plan des revenus complémentaires réguliers que sur le plan fiscal.

La retraite est un moment de vie clé pour la plupart des français. Elle synonyme de loisirs, de temps pour soi et ses proches, de quiétude, de voyages, … Mais elle est aussi pour beaucoup sujet d’angoisse, d’inquiétude et d’interrogations.

Les questions à se poser

  • Quel sera mon besoin de complément de revenu à la retraite ?
  • Quelle pression fiscale aurais-je à ma retraite ?
  • Quelles solutions retraite dois-je privilégier ?

Les solutions retraites

Différentes solutions existent pour compléter sa retraite et ainsi compenser la perte subie par rapport aux revenus d’activité.

L’investissement locatif qui consiste à percevoir les loyers des biens acquis et mis en location est une bonne solution, d’autant qu’il existe des leviers fiscaux attractifs (ex : dispositif Pinel). Pour cela il faudra avoir bien anticipé pour qu’au moment de la retraite il n’y ait plus de charge de crédit sur ces biens. De plus à l’âge de la retraite il faut prendre en considération la charge relativement lourde que peut représenter la gestion locative (travaux, taxe foncière, loyers impayés, changement de locataire, …).

L’épargne Retraite est une solution financière dédiée à la préparation de la retraite comme le PER Préfon Retraite qui permet d’allier la déduction fiscale de tous les versements réalisés dès le 1er €uro et le versement d’un complément de revenu au moment de la retraite sous la forme d’une rente viagère ou de capital.

Avec un contrat d’assurance-vie comme le Préfon-Vie Responsable, une fois à la retraite, vous pourrez disposer d’un revenu supplémentaire qui viendra compléter ceux déjà perçus notamment depuis votre PER Préfon-Retraite. Vous serez libre de choisir de le percevoir :

  • soit en procédant par rachats successifs ou ponctuels selon vos besoins
  • soit en procédant par rachats programmés (semestriel, trimestriel, mensuel) de votre épargne et ce jusqu’à épuisement du capital
  • soit en convertissant votre contrat en rente viagère pour percevoir un revenu régulier jusqu’à la fin de votre vie.

Dès le 8ème anniversaire du contrat, vous bénéficierez d’abattements fiscaux très avantageux pour compléter votre retraite.

Ainsi vous pouvez vous assurer une retraite confortable et adaptable à vos besoins.


La fiscalité applicable en cas de rachat (ou retrait)

Lors d’un retrait partiel ou total de votre capital, ce que l’on appelle un rachat, seules les plus-values de votre contrat sont taxées. Votre capital investi, quant à lui, ne le sera pas.

De plus, le calcul de la fiscalité appliquée dépend de la date d’ouverture de votre contrat. Plus votre contrat est ancien, moins vous serez imposé, vous bénéficierez d’un abattement si le montant des primes versées, tous contrats confondus, est de moins de 150 000 euros.

Pour votre complète information, l’ancienneté est calculée à partir de la date d’ouverture du contrat et donc du premier versement. Les versements suivants n’ont pas d’impact sur la date servant de base de calcul.

* Selon la fiscalité applicable au 01/01/2018

Fiscalité en cas de racheter à compter du 01/01/2018 pour les produits issus des versements réalisés à compter du 27/09/2017

Durée du contrat au moment du rachat

Taux du prélèvement forfaitaire unique (PFU)

Prélèvements sociaux (1)

Abattement

Entre 0 et 8 ans

12,8%

17,2%

Aucun

Si le contrat a plus de 8 ans avec primes versées < 150 k € (2)

7,5%

17,2%

4600 € pour un célibataire, veuf ou divorcé, ou 9200 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune

Si le contrat a plus de 8 ans avec primes versées > 150 k € (2)

12,8%

17,2%

4600 € pour un célibataire, veuf ou divorcé, ou 9200 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune

(1) Les prélèvements sociaux sont prélevés en début d'année lors de la revalorisation du(des) fonds en euros du contrat, en cours d'année lors d'un arbitrage avec vidage total du(es) fonds en euros, lors d'un rachat partiel ou total et en cas de décès.

(2) En termes de primes versées :

  • La part de capital comprise dans de précédents rachats viendra en déduction
  • Au 31/12 de l’année précédant le rachat
  • Tous contrats confondus (contrats de capitalisation + contrats d’assurance-vie) pour un même titulaire

À retenir

L'assurance vie

  • Un complément de revenu fiscalement très avantageux dès le 8ème anniversaire du contrat
  • La liberté du mode de perception du capital
  • Une combinaison gagnante avec l’épargne retraite
Haut de page