À moins de 15 ans de ma retraite

A moins de 15 ans de votre retraite, il est temps de mettre en place les meilleures solutions afin de profiter pleinement de cette nouvelle vie. Faisant partie de vos projets à moyen terme, il est important de bien préparer votre retraite durant votre activité professionnelle.

Les questions à se poser

  • Il convient de s’assurer que toutes les périodes travaillées sont intégrées dans le calcul de ses droits à la retraite. Quel sera le montant de ma retraite ? A quel âge pourrais-je partir ?
  • Quel est le montant de l’épargne dont je dispose ?
  • Comment puis-je optimiser ma situation fiscale ?
  • Quels sont mes projets à court terme et quelle est ma capacité d’épargne ?

1ère solution : L’immobilier et l’investissement locatif

L’immobilier, si on choisit avec attention, est souvent considéré comme un bon placement en vue de la préparation de sa retraite au plan financier. A 15 ans de sa retraite, si l’on est déjà propriétaire de sa résidence principale malgré le crédit en cours, il peut être judicieux de s’intéresser à l’investissement locatif qui permet de se générer un complément de revenu à la retraite. Certaines solutions permettent également de bénéficier d’un effet de levier fiscal important.

Se lancer dans l’investissement locatif à la quarantaine passée peut s’avérer un bon calcul. Les loyers perçus pendant les 15 premières années peuvent servir à rembourser les mensualités du crédit immobilier du logement. À partir de 60 ans, ils constitueront un bon complément aux retraites.

L’immobilier locatif peut également être utilisé pour réduire ses impôts. Le dispositif Pinel permet de déduire son investissement (à hauteur de 300.000 euros maximum) de ses revenus, à condition que le logement soit neuf et loué pendant une certaine durée (6, 9 ou 12 ans), comme résidence principale à un locataire aux revenus modestes et à un loyer plafonné.

Selon le baromètre Préfon : 54% des affiliés Préfon déclarent avoir investi dans l’immobilier.


2ème solution : La souscription d’une épargne retraite PER

Le Plan d’Epargne Retraiteest le produit adapté pour préparer sa retraite que l’on soit imposé en profitant de l’effet fiscal ou pas. Le PER Préfon-Retraite offre un avantage majeur c’est sa parfaite sécurité. En vue de sa retraite il est essentiel de choisir une solution qui apporte souplesse et sécurité.

Si vous en possédez un, il faut penser également à son conjoint qui peut avoir intérêt à le faire également.

  • Souplesse avec un choix de cotisations souples, la possibilité, sans frais de moduler, de suspendre, ou de reprendre ses cotisations sans frais. La possibilité de faire des versements exceptionnels avec une rentrée d’argent par exemple.
  • La sécurité avec le choix du régime en points et la certitude que pour chaque Euro versé le montant de la rente à 60 ans est connue, le choix de la garantie que les droits à rente ne peuvent pas baisser.

La quarantaine, c’est généralement le moment où les revenus sont le plus élevés et où on paie donc le plus d’impôts. Raison de plus pour souscrire un PER, qui offre un important avantage fiscal : les versements volontaires sont déductibles du revenu imposable, dans une certaine limite (1).

Profiter d’un cadre fiscal avantageux

Concernant les dispositions fiscales et réglementaires en vigueur au 01/12/19, le compartiment C1 correspond aux versements individuels déductibles tandis que le compartiment C1bis correspond aux versements individuels non déductibles.

En souscrivant au compartiment C1 vous pouvez déduire de votre revenu net, si vous êtes imposables, l’ensemble des cotisations et versements que vous avez effectué sur votre Préfon-Retraite.

Si vous faites le choix de souscrire au compartiment C1bis vous ne déduirez pas vos cotisations durant la phase d’épargne. Cela vous permettra de bénéficier d’une fiscalité allégée au moment de liquidation de vos droits.

Nous vous conseillons de cotiser autour de 10% de vos revenus.

Parmi ceux qui envisagent de préparer leur retraite ... 43%envisagent de souscrire à une complémentaire retraite et 58% de ceux-ci de le faire auprès de Préfon.


3ème solution : La souscription d’une assurance vie

Si vous ne l’avez pas déjà fait, ouvrir un contrat d’assurance-vie est une solution pertinente. Cela permet de diversifier son épargne et de préparer d’autres projets comme par exemple la constitution d’un capital en vue de projets immobiliers ou bien de transmission. C’est un bon support en complément du PER Préfon-Retraite pour accepterplus de risques et dynamiser son capital. Le choix de la gestion sous mandat qui consiste à déléguer en fonction de son profil la gestion à un spécialiste est une bonne solution.

La fiscalité est attractive. Lors d’un retrait partiel ou total de votre capital, ce que l’on appelle un rachat, seules les plus-values de votre contrat sont taxées. Votre capital investi, quant à lui, ne le sera pas.

De plus, le calcul de la fiscalité appliquée dépend de la date d’ouverture de votre contrat. Plus votre contrat est ancien, moins vous serez imposé, vous bénéficierez d’un abattement si le montant des primes versées, tous contrats confondus, est de moins de 150 000 euros.

Si vous possédez déjà un contrat d’assurance-vie, il convient de regarder sa performance. Les anciens contrats le plus souvent en Euros ont tendance depuis plusieurs années à moins rapporter et à comporter des frais sur versement qui sont élevés. Il peut être judicieux de se tourner vers un contrat plus récent qui mixe performance et investissement responsable. C’est par exemple le cas du contrat Préfon-Vie-responsable qui de plus n’a pas de frais sur ses versements.

Préfon-Vie Responsable ne prend aucun frais de rachat. Le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie est libre de retirer son argent quandil le souhaite. Celui-ci peut donc disposer de son argent à tout moment. Cela s’appelle un rachat, il peut être partiel (une partie seulement du capital) ou total (l’ensemble du capital). De plus, Préfon-Vie Responsable ne prend aucun frais sur les versements. Seuls des frais annuels de gestion (FAG), sur les fonds euros et sur les unités de compte, sont prélevés sur Préfon-Vie Responsable, et ils sont très compétitifs.


Autres sujets à regarder de près

Il est important de s’assurer que ses droits en matière de retraite sont correctement enregistrés. Le Relevé Individuel de Carrière qui est adressé ou accessible sur le site de l’assurance-retraite est un document important. Il peut également être opportun si vous avez plusieurs employeurs de faire appel à un spécialiste qui va vous aider à reconstituer vos droits et à les vérifier. Préfon a pour cela noué un partenariat avec France Retraite et a négocié des avantages spécifiques.


(1) Ce plafond est égal en 2021 au plus élevé des 2 montants suivants :

  • 10 % des revenus professionnels déclaré au titre de l’année N-1 nets de cotisations sociale et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 908 €,
  • Ou de 4 113 € si ce montant est plus élevé.
Haut de page