La protection du conjoint

Lorsque l’on est marié(e) ou que l’on vit en couple, il peut être judicieux de penser à protéger son conjoint.

Les questions à se poser

  • Y a-t-il ou Y aura-t-il dans l’avenir un écart de revenus à la retraite entre mon conjoint et moi ?
  • En cas de décès, mon conjoint aura-t-il suffisamment de ressources ?
  • Pour continuer à vivre normalement, mon conjoint pourra-t-il continuer à assumer les charges familiales ?
  • Pourra-t-il pallier seul l’apparition de nouvelles dépenses telles que des dépenses de santé liées à l’âge, des frais supplémentaires pour financer le maintien à domicile : présence d’une aide -ménagère, réalisation d’aménagements dans l’habitation principale, déménagement vers un lieux de vie plus adapté… ou autres ?
  • Sera-t-il en mesure d’assumer seul les démarches administratives le concernant ?

La bonne stratégie pour protéger efficacement son conjoint

1ère solution :

Protéger efficacement son conjoint, c’est lui permettre de bénéficier de revenus financiers suffisants pour continuer à vivre dans de bonnes conditions.

Il est donc indispensable de veiller à adapter vos cotisations et la réversion en fonction de votre situation personnelle. Il est important de combler l’écart de revenus entre les membres du foyer en alimentant simultanément votre contrat Préfon-Retraite et celui de votre conjoint.

Par ailleurs, les plafonds d’épargne Retraite sont mutualisables et vous permettent de bénéficier de l’économie d’impôt dans les mêmes conditions.

Vous êtes proche de la retraite ? Vous souhaitez être guidé dans vos choix ? Vous pouvez grâce à l’expertise de votre Conseiller Préfon bénéficier d’un bilan de situation personnalisé.

2ème solution :

Protéger efficacement son conjoint, c’est lui permettre de garantir son indépendance financière par rapport à la perte d’autonomie ou à financer le maintien à domicile.

L’avancée en âge fait intervenir de nouvelles contraintes dans la vie quotidienne.

C’est souvent à ce moment de la vie que nos aînés se retrouvent seuls pour accomplir les démarches qui permettront d’assurer le maintien à domicile.

Pour anticiper l’avenir de manière sereine, Préfon a développé la solution Préfon Dépendance pour vous permettre d’assurer le versement d’un complément de revenus à votre conjoint et à vous-même dès la survenance d’une dépendance qu’elle soit consécutive d’une maladie ou d’un accident.

Préfon Dépendance vous permet en outre de disposer d’un capital aménagement pour adapter votre logement à votre nouvelle situation.

Souscrire à la solution Préfon Dépendance est le bon réflexe pour protéger efficacement à coût maîtrisé son conjoint en cas de perte d’autonomie.

Le montant de la cotisation dépend de la rente et de l’âge à la souscription du contrat. Le tarif est connu d’avance et les démarches y sont allégées avant vos 65 ans révolus.

3ème solution :

Rester dans son logement en tant que propriétaire et en tirer des revenus pour protéger son conjoint.

Si vous êtes propriétaire de votre logement, celui-ci peut vous permettre de vous assurer un complément régulier de revenus.

En effet, Préfon a référencé VITALIMMO une solution respectueuse et innovante en viager mutualisé par lequel le vendeur conserve le droit d’usage et d’habitation à vie.

Le bouquet issu de la vente peut être investi sur la solution Préfon Rente Viagère Immédiate pour assurer le versement d’un revenu complémentaire garanti.

Autres sujets à regarder de près

Mon régime matrimonial est-il toujours adapté à ma situation ?

Le régime matrimonial du couple peut s’avérer inadapté selon l’évolution de la vie. Il peut être judicieux de réaliser les actes de disposition auprès d’un notaire pour protéger le cas échéant son conjoint.

Haut de page