Retraite éducation nationale

Je suis Agent de l’éducation nationale, quelles sont les spécificités liées à ma retraite ?

Le personnel rattaché à l’Éducation Nationale est soumis au régime de la fonction publique d’État.

Le régime de retraite de base

Les agents rattachés à l’Éducation Nationale relèvent dela fonction publique d’Étatet sont par conséquent affiliés au Service des retraites de l’Etat (SRE).

Ce service regroupe 4.4 millions d'adhérents et dépend de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP).

Le SRE est un régime en annuité, c’est à dire que les cotisations versées permettent de valider des trimestres de retraite qui serviront au calcul de la pension de base.


Les droits spécifiques à la retraite des personnels de l’Éducation Nationale

Le personnel de l’Éducation Nationale bénéficie de droits spécifiques à la retraite.

Pour le personnel enseignant, selon qu’il relève de l’enseignement du premier ou du second degré, il existe des mécanismes de prise en compte du temps passé à l’école normale ou en tant que fonctionnaire stagiaire, ou encore une bonification pour services dans l’industrie.


Le régime de retraite complémentaire

Les agents de l'Éducation Nationale sont également affiliés au régime de retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP).

Les rémunérations dites “accessoires”, tellesque les primes, les indemnités, et autres avantages financiers perçus par les fonctionnaires de l’Etat, ne sont pas assujetties aux cotisations vieillesse de base. Pour que la retraite prenne en compte les éléments variables de rémunération des agents publics, le régime de retraite additionnelle (RAFP) est entréen vigueur le 1er janvier 2005.

Ce régime compte 4.5 millions d’affiliés. La RAFP est un régime en points.

Les agents de la fonction publique d’État ont l’obligation de cotiser au SRE ainsi qu’au RAFP..


La demande de retraite

Si l’agent de l’Éducation Nationalen’a pas atteint la limite d’âge, il doit demander par écrit à son administration d’être radié des cadres de la fonction publique. Parallèlement, il doit remplir le formulaire de demande de retraite récupéré auprès de sa direction du personnel et l’envoyer par courrier au SRE.

Ensuite, environ quatre mois avant le départ en retraite de l’agent, le SRE envoie un formulaire de vérification de carrière. Ce dernier doit renvoyer au SRE le document signé et daté dans un délai de cinq semaines.

Deux mois avant la liquidation des droits, l’agent reçoit une estimation chiffrée de sa retraite, puis un mois plus tard, son titre de pension et la déclaration de mise en paiement. Ce document doit être envoyé au centre de gestion chargé de lui verser sa future retraite.

Il n’y a pas de démarche spécifique à effectuer auprès de la RAFP.


Âge d’ouverture des droits à retraite :

  • Pour le personnel de l’Éducation Nationale sédentaire, l’âge d’ouverture des droits à la retraite est de 60 ans. L’âge limite de départ à la retraite est fixé à 65 ans.
  • Pour les agents actifs de l’Éducation Nationale, l’âge d’ouverture des droits à la retraite est de 55 ans. L’âge limite de départ à la retraite est fixé à 60 ans.
Haut de page