Espace presse

Communiqué de Presse : Fonctionnaires, des agents angoissés par leur retraite et partagés sur leur situation par rapport aux salariés du privé

04 janvier 2016

Communiqué de Presse. Paris, le 28 décembre 2015 – La photographie réalisée par Préfon avec son baromètre d’interrogation des agents de la Fonction Publique est sans appel : les agents sont inquiets, et même très inquiets, pour leur avenir et leur future retraite. Au-delà de cet enseignement, le baromètre révèle qu’1 fonctionnaire sur 3 serait favorable à l’application des règles des régimes de salariés aux carrières salariales des fonctionnaires.

 

En cette fin d’année, les fonctionnaires avouent leur inquiétude concernant leur future retraite. 6 fonctionnaires sur 10 se disent inquiets voire très inquiets lorsqu’on évoque leur avenir.

La catégorie des 35-49 ans parait la moins confiante sur cette question (70 % se déclarent inquiets ou très inquiets)

Pour cette fin d’année, les agents de la Fonction Publique d’Etat semblent plus anxieux qu’auparavant. Ils sont ainsi 61 % soit 9 points supplémentaires que lors du précédent baromètre.  

« Les bouleversements de la Fonction publique (réforme territoriale) et l’allongement possible de l’âge du départ à la retraite pèsent sur le moral des agents. Ils nous montrent qu’ils sont anxieux et désarçonnés sur la question de la retraite, notamment les plus jeunes » explique Christian Carrega, Directeur général de Préfon.

 

 

Quand vous pensez à votre retraite, êtes-vous ?

 

baromètre 1

 

58 % des fonctionnaires interrogés s’estiment d’ailleurs insuffisamment voire très insuffisamment renseignés sur leur retraite.

Les moins de 35 ans et 35-49 ans manifestent le plus leur mécontentement concernant le niveau d’information sur leur future retraite : respectivement 72 % et 66 % d’insatisfaits (contre 50 % et 57% dans le baromètre du mois d’août)

A noter que les agents de la Fonction Hospitalière déclarent à 70 % que le niveau d’information est insuffisant, 17 points de plus que le baromètre précédent.

 

 

Comment évaluez-vous votre niveau d’information actuel sur votre future retraite ?

 

Baromètre2

 

27 % des agents témoignent également ne pas savoir à quel âge ils pourront partir à la retraite.

Sans surprise les personnes interrogées de plus de 50 ans sont plus enclines à connaitre l’âge de leur départ à la retraite (84%) alors que les plus jeunes restent dans le flou sur leur avenir (69 % ne savent pas à quel âge ils pourront partir).

 

Savez-vous à quel âge vous allez partir à la retraite ?

 

Baromètre3

 

 

Connaissez-vous le montant de votre retraite ?

 

Baromètre4

Près de 6 agents sur 10 indiquent ne pas savoir le montant qu’ils percevront une fois à la retraite.

Les personnes de plus de 50 ans disposent une fois de plus de résultats positifs, ils sont 55 % à déclarer connaître le montant qu’ils toucheront. À contrario les catégories les plus jeunes 35-49 et moins de 35 ans confessent être les moins avisées : respectivement 85 % et 92 % ne savent pas la rémunération qu’ils recevront à la retraite (contre 59% moyenne générale).

 

 

Près 1 fonctionnaire interrogé sur 3 estime qu’il percevra 60 % de son salaire. Ils sont moins de 10 % à penser qu’ils pourront toucher une retraite équivalente à 80 % ou plus de leur rémunération actuelle. A noter que 20 % avouent ne pas avoir d’idée du rapport entre leur salaire actuel et leur future retraite.

A quel pourcentage de votre salaire actuel (primes comprises), évaluez-vous le montant de votre retraite ?

 

Baromètre5

 

Au-delà des questions touchant à la retraite, l’association Préfon a souhaité prendre le pouls des agents sur certaines questions touchant à l’actualité de leur statut.

 

En septembre 2015, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron avait ainsi indiqué que le statut des fonctionnaires n’était « plus justifiable » selon lui. Si près de 64 % se disent en désaccord avec le ministre, ils sont 23 % à donner raison à ce dernier.

 

Baromètre6

 

Si plus de 40 % des répondants ne se positionnent pas sur l’application des règles des régimes de salariés du privé aux carrières salariales des fonctionnaires, plus d’1 fonctionnaire sur 3 serait favorable à cette dernière.

Baromètre7

 

Enfin, 65 % des personnes interrogés travaillant dans les différentes fonctions publiques estiment que le statut est plus protecteur pour un agent public que le code du travail qui s’applique aux salariés.

 

Baromètre8

 

 

Méthodologie de l’étude :

Enquête réalisée auprès d’un échantillon d’agents de la Fonction Publique affiliés Préfon interrogés par Internet entre le 10/11/2015 et le 07/12/2015. Echantillon de 1 426 personnes âgées de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et CSP.

 

Etude complète disponible sur demande

 Télécharger le CP :  

 
 

A propos de Préfon

Préfon (Caisse Nationale de Prévoyance de la Fonction Publique) est une association à but non lucratif (loi de 1901) créée le 8 mai 1964 par quatre Fédérations de fonctionnaires (CFDT, CFTC, CFE-CGC, FO).

Préfon accompagne et s’engage au quotidien auprès des agents de la fonction publique dans la préparation et le financement de leur retraite ainsi que dans l’anticipation de leurs besoins en matière de prévoyance.

L’association Préfon a souscrit un contrat d’assurance de groupe auprès de CNP Assurances : le régime Préfon-Retraite.

Préfon-Retraite est un régime de retraite complémentaire facultatif qui offre une rente viagère en contrepartie des cotisations versées. Il est ouvert aux agents publics, aux anciens agents publics et aux conjoints d'affiliés.

Préfon-Retraite compte plus de 400 000 affiliés, dont 115 000 retraités, pour près de 13 milliards d’euros d’actifs fin 2014.

Plus d’informations : www.prefon.fr

 

Contacts presse

 

Amélie Lebreton - amelie.lebreton@coriolink.com - Tel : 06 70 60 25 30

Justine Boiramier -  justine.boiramier@coriolink.com  - Tel : 06 35 66 16 86