Toute l'actualité Préfon

Le colloque des 50 ans

30 octobre 2014

Solidarité, transparence, accompagnement et engagement : les valeurs qui sous-tendent l’action de la Préfon au quotidien depuis 50 ans constituent un socle irremplaçable. A l’occasion de son anniversaire, la Préfon a organisé une rencontre exceptionnelle qui s’est tenue le jeudi 23 octobre 2014 à l’auditorium Paris Centre Marceau.  Ce colloque a permis de revenir en détail sur cette histoire originale qui est celle de la Préfon. Le régime Préfon-Retraite est devenu un véritable modèle de référence. Fort de son succès, Préfon-Retraite a notamment inspiré la création des Perp en 2003.

 

La 1ère table ronde, composée de représentants des quatre organisations syndicales fondatrices (Patrick Fauvel : FGF-FO, Brigitte Jumel : UFFA-CFDT, Denis Lefebvre : CFTC-FAE et Philippe Sebag : CFE-CGC), a permis de mettre en avant l’engagement et l’accompagnement de l’association au service de la fonction publique. Le projet social de la Préfon doit sa longévité à ces quatre organisations syndicales dont l’engagement, basé sur la recherche de consensus, l'alternance des présidents et le bénévolat, représente un facteur clé de réussite au service des affiliés. Cette recherche constante du consensus dans l’intérêt des fonctionnaires a permis de respecter la ligne directrice des fondateurs tout en garantissant la pérennité et l’avenir du régime Préfon-Retraite.

Ce 1er tour de table s’est terminé par l’intervention de Jean-Louis Fournier, auteur du roman « Mon dernier cheveu noir ». L’écrivain a partagé quelques extraits de son livre et nous a fait découvrir le quotidien d’une personne âgée avec beaucoup de tendresse et d’ironie.

 

La seconde table ronde a débuté par l’intervention de Daniel Lebègue, président de Transparency France, ouvrant le débat sur une valeur montante dans le monde, la transparence.  Ensuite, Julien Damon (sociologue), Florence Legros (économiste spécialiste des systèmes de retraite) et Catherine Bonvalet (démographe à l’Ined) ont pris la parole pour réfléchir sur de nouveaux chemins de solidarité. La dernière intervenante, Cynthia Fleury (philosophe), a été invitée à conclure en apportant ses notions académiques et philosophiques sur la solidarité, la transparence, l’accompagnement et l’engagement. Ces valeurs représentent un socle indispensable et d’actualité pour notre société en pleine mutation.

 

Enfin, Mme Lebranchu, ministre de la décentralisation et de la fonction publique, a clôturé ces débats en revenant sur l’histoire singulière de l’association et sur les liens forts qui l’unissent aux pouvoirs publics.

 
 

>Retour