Toute l'actualité Préfon

La Préfon et les pouvoirs publics

10 octobre 2014

Il convient de rappeler que la Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique) a été créé dans un but social, à une époque où les primes et les indemnités des agents de la fonction publique n’étaient pas prises en compte dans le calcul de leur retraite. L’association est fondée en 1964 par quatre organisations syndicales de fonctionnaires (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO).

 

Depuis 50 ans, la Préfon a toujours eu un lien fort avec les pouvoirs publics. La mise en place d’une retraite complémentaire s’est faite après 3 ans de négociations avec les pouvoirs publics et s’est conclu par la création d’un régime facultatif, Préfon-Retraite, en 1967. Le soutien de Marceau Long, alors directeur général de l’administration et de la fonction publique, a permis de surmonter les obstacles à cette création.  Par la suite, celle-ci a permis de sensibiliser les pouvoirs publics sur la mise en place d’un régime obligatoire, qui était le souhait des fondateurs avec Préfon-Retraite, et a abouti en 2005 sur la création du régime additionnel de la fonction publique (RAFP).

 

Aujourd’hui, le régime de retraite de la Préfon est le premier parmi tous les régimes facultatifs de retraite. Cette réussite s’illustre par l’intervention de Marylise Lebranchu, ministre de la décentralisation et de la fonction publique, qui a notamment préfacé l’histoire de la Préfon. Cette reconnaissance des liens forts entre la Préfon et les pouvoirs publics est un symbole qui atteste de la dimension institutionnelle du régime Préfon-Retraite depuis 1967.

 
 

>Retour